FRANCOIS MORELLET

(1926-2016)

Peintre de l’abstraction géométrique.

Utilise le néon depuis 1963 et pratique le travail in situ dans l’architecture.François Morellet est né le 30 avril 1926 à Cholet.
En 1937, sa famille s’installe à Paris. François Morellet commence la peinture à 14 ans. Jean-Denis Maillart lui donne des cours de peinture quelques années plus tard et lui permet d’exposer un tableau au Salon de la Société nationale des Beaux-arts.
Après avoir obtenu son baccalauréat, il étudie le russe à l’école des Langues orientales de Paris et continu la peinture. Il aime les œuvres de Raoul Dufy et d’Amedeo Modigliani.
François Morellet épouse Danielle Marchand en 1946, ils eurent trois fils. Il fait de nombreuses rencontres qui influencent son orientation artistique : Philippe Condroyer, Christian Chenard, Dany Lartigue, François Arnal, Pierre Dmitrienko ou encore Joël Stein.
Après l’obtention de son diplôme de russe, François Morellet travaille au suivi commercial et à la conception de modèles dans l’usine de jouets familiale, puis il organise sa première exposition personnelle à Paris en mars 1950.
Il part ensuite au Brésil où il rencontre Almir da Silva Mavignier, Ellsworth Kelly et Jack Youngerman. Il y découvre Max Bill et l’art concret, qui influenceront là aussi son orientation artistique, puis de retour à Paris, Joël Stein lui fait connaitre les œuvres de Marcel Duchamp et Piet Mondrian.
En 1958 il rencontre Victor Vasarely et organise sa deuxième exposition à Paris. C’est avec lui et Horacio Garcia Rossi, Julio Le Parc, Joël Stein, Francisco Sobrino, les Molnar et Jean-Pierre Yvaral qu’il crée le Groupe de Recherche d’Art Visuel (GRAV) en 1960. Ils publient en 1962 un catalogue-manifeste pour la maison des Beaux-arts de Paris, puis Morellet expose ses premières œuvres avec des néons.
Le GRAV se dissout en 1968 après avoir participé à plusieurs expositions de lumino-cinétisme. Cette même année, François Morellet réalise ses premiers adhésifs éphémères. En 1970 il participe à la Biennale de Venise, et à partir de 1971 sont organisées des rétrospectives de son œuvre dans plusieurs musées européens, puis dans des musées américains dans les années 80. Il s’intéresse aux chocs entre l’œuvre d’art et l’architecture.
François Morellet commence en 1988 la série des Paysages Marines qui amènera la série des Défigurations. Au début des années 90, il réalise des œuvres plus baroques, puis Les Systèmes à travestir, Relâches et Free Vol. Les Lunatiques de 1996 font référence à la lune, et deux ans plus tard François Morellet invente un nouveau système basé sur le nombre π.
Dans les années 2000, de nombreuses rétrospectives et expositions sont organisées en Europe (Galerie nationale du Jeu de Paume à Paris, musée Matisse du Cateau-Cambrésis, espace du Stiftung für Konkrete Kunst de Reutlingen en Allemagne…), au Brésil (Fondation Hélio Oiticica de Rio de Janeiro) et aux Etats-Unis (Los Angeles County Museum of Art…).Il crée en 2010 des vitraux pour l’aile nord Richelieu au Musée du Louvre.

Exposition Inaugurale jeudi 22 décembre 2016