Photographies. Exposition du 14 septembre au 7 octobre 2017

Trois femmes. Trois photographes réunies dans l’espace de la Villa Balthazar.

Aurélie Foussard pour qui photographier a toujours été une autre façon d’entrer dans le silence des lieux ou dans celui des corps à la recherche de vibrations captées avec lenteur et sans esthétisme, dans une proximité  revendiquée avec la peinture.

 

Estelle Jourdain qui questionne l’espace, le fragmente, le brode, l’isole par l’épure, joue entre les espaces créés, dans l’entre-deux, dans la mise en volume du vide, travaille sur le déplacement du regard quand les coutures faites sur la surface photographique hybrident le statut même de l’œuvre d’art.

 

Juliette Parisot qui traque depuis 2003 cette Heure bleue, ce moment d’intensité lumineuse qui, l’aube ou au crépuscule, recouvre tout d’un voile bleu. De cette lumière elle tire une abstraction picturale très contemporaine, un paradoxe visuel de monochromes bleus faits de ciels purs, de ciels sans indice.

 

 

Trois photographes qui ont en commun d’explorer les rapports ambigus et sensibles de la photographie avec la peinture.

 Bernard Collet.