Arthur AILLAUD

« Mon travail peut prendre des formes variées allant d’une peinture figurative aux limites de l’abstraction. J’ai toujours peint des paysages parce que j’aime ça, très simplement, c’est intime. Même si elle est souvent discrète, à distance voire invisible, la présence humaine y est toujours centrale et essentielle. Ces paysages forment une sorte de ligne d’horizon continue, comme un seul et même tableau. C’est sur ce fond que, progressivement, de nouveaux tableaux sont apparus, plus formels et construits. Ils peuvent être colonisés par des personnages, des constructions. Ces figures peintes ne sont pas naturalistes et leur traduction dans l’espace du tableau en propose une idée plutôt qu’une représentation. Elles forment un jeu de plans qui se déploient et se replient à la surface du tableau, le découpant et ne laissant plus apparaître que des fragments de paysage. Il y a ici une sorte d’opposition entre deux types de tableaux dont il ne s’agit pas de faire une synthèse car cet antagonisme est au cœur même du travail. Les tableaux se succèdent et se répondent sous la forme d’un débat contradictoire qui rend visible le cheminement de la pensée ».

A.A.

https://www.arthuraillaud.com/

 

Exposition « PAYSAGES MAGNÉTIQUES » – du jeudi 24 mai au samedi 30 juin 2018 –