SERGE LANDOIS – CONTOURS ET DÉTOURS – DU 12 SEPTEMBRE AU 19 OCTOBRE 2019

« La sculpture se soustrait à la loi commune, elle esquive l’assujettissement au socle qu’elle effleure à peine. Du contraste entre la dynamique de l’une et l’inertie de l’autre naît l’énergie de l’œuvre. »
L.S.

 

« … les formes inventées par Serge Landois sont en elles-mêmes signe et sens, écriture et poésie spatiale. Elles n’ont pas besoin du langage pour exister dans l’espace. Chaque pièce est comparable à un idéogramme volumineux, en trois dimensions, dont le sens esthétique demeure autoréférentiel. Les titres ajoutent seulement à cette poésie spatiale une pointe d’humour, une finition, une finesse… (Il) ne cherche pas à nier la pesanteur mais l’apprivoise et ruse avec elle. Il joue avec le déséquilibre, stabilise des formes instables et savamment décentrées, dispose dans l’espace des volumes en porte-à-faux. Il en résulte des structures dont on ne sait jamais si la position qui leur est assignée précède une chute ou un envol, si leur mouvement est projection ou retrait, rotation ou repli. »

François DOMINIQUE

 

Exposition du 13 septembre au 19 octobre 2019

Soirée de vernissage jeudi 12 septembre à 18h30