OLIVIER GOURVIL – CONTOURS ET DÉTOURS – DU 12 SEPTEMBRE AU 19 OCTOBRE 2019

Olivier Gourvil est un peintre abstrait.

Il a cette capacité à ne rien négliger dans ses créations.

Il associe dans ses espaces picturaux le dessin, la couleur et même les effets de   matière. Il parvient à conjuguer la rigueur de la composition à la souplesse des lignes, le sérieux de l’exécution formelle à une distance critique où l’humour peut prendre place. […] La présence de cernes rend son travail très graphique, avec de formes vides et pleines habilement imbriquées. Les formes colorées ne nécessitent pas de traits de contour pour s’émanciper partiellement du plan du tableau. L’ensemble participe à la création d’un espace réduit. C’est une peinture engagée que mène ce peintre lorsqu’il conjugue une double référence aux images du monde réel et à celles de la culture tout en gardant toujours une élégante distanciation.

Toutes ces œuvres associent sur le même support peinture acrylique et peinture à l’huile. Les surfaçages à l’huile favorisent une perception haptique associant l’exploration  visuelle complexe des tracés noirs et la sensualité tactile du fond blanc. La singularité du travail d’Oliver Gourvil tient au statut qu’il donne à la « figure ». Dans ces peintures il s’agit bien de faire tenir ensembles des figures émergeantes. La singularité́ des figures présentes dans les peintures d’Olivier Gourvil vient sans doute du travail préparatoire par de multiples dessins. Les figures qui composent ces peintures ne renvoient ni à la copie d’un modèle de la réalité́, ni à une abstraction       dénuée de présence matérielle, ni à quelque pur concept. Chacun des éléments formels mis en place par l’artiste dans ces tableaux  apparaît comme un élément constitutif d’une organisation structurée qui reste pourtant toujours ouverte.

 

D’après le texte de Jean Claude Le Gouic :

« Olivier Gourvil, pour une émergence des figures »

 

Exposition du 13 septembre au 19 octobre 2019

Soirée de vernissage jeudi 12 septembre à 18h30