Cédric NOVE – JOSSERAND – Vernissage 14 décembre 2017 à 18h30

Cédric Nové-Josserand

Un peintre rare. On pense à de la lumière pure, un faisceau de vibrations, une présence. Une peinture chamanique diront certains. C’est lors d’une visite à l’atelier de Sarkis en 2013 que j’ai entendu parler de Cédric Nové -Josserand. Se pouvait-il qu’à Lyon un artiste de cette importance soit resté inconnu, me demandait-il alors. Immédiatement enthousiaste, j’ai montré une de ses toiles blanches lors de l’exposition inaugurale du Centre d’art la Halle des Bouchers à Vienne en décembre 2014. Elle irradiait. Cédric Nové-Josserand peint sans outils, simplement avec le mouvement même de sa pensée et de son corps. L’idée d’une création originaire vient, de forces qui feraient de la couleur la matérialité même du monde. On est comme au bord d’une renaissance, sur la lisière de ce gouffre, comme pris dans les phares de la couleur et rendus immobiles, dans la contemplation pure.

Bernard Collet